Deux partenaires de Salt traduisent l’opérateur en justice et réclament 10 millions de francs suisses

Deux partenaires de Salt traduisent l’opérateur en justice et réclament 10 millions de francs suisses

Mobilcom Swiss et Adarna sont deux sociétés qui prospectaient les clients pour Salt. Les deux entreprises ont déposé plainte contre l’opérateur et réclament plus de 10 millions de francs suisses qui correspondent au montant des commissions ainsi que la participation au chiffre d’affaires figurant sur leur contrat. 

Salt est traduit en justice car l’an dernier, il a résilié le contrat liant les parties et a arrêté de payer les factures échues. Rappelons que Orange Suisse a été revendu début 2015 et l’opérateur, racheté par Xavier Niel, est devenu Salt.

Boris Tölzel, qui a mis sa societé Mobilcom Swiss en faillite explique : « Comme Salt n’a pas voulu nous verser des commissions pour plusieurs millions, nous avons été contraints de licencier 42 collaborateurs ». Quant à la société Adarna, elle a licencié en décembre 2015 ses 16 employés sans délai et sans verser de salaires.

Du coté de Salt, on confirme le changement de stratégie : « Nous nous concentrons désormais sur le contact direct avec la clientèle » tout en réfutant les accusations des deux sociétés : « Nous nous sommes toujours tenus strictement aux termes du contrat d’agence » alors que le directeur d’Adarna n’en démord pas : « Dès l’annonce de la résiliation du contrat, aucune facture n’a été honorée, alors que pendant les trois mois de délai avant l’échéance du contrat, nous avons bien entendu travaillé. Salt a volontiers accepté les nouveaux clients, mais sans payer le prix convenu. Cela ne va pas  ! »

Source : Le Matin (édition papier)