L’opérateur israélien de Xavier Niel sauvé par l’opérateur de Patrick Drahi

L’opérateur israélien de Xavier Niel sauvé par l’opérateur de Patrick Drahi

Quand on connaît les rapports qu’entretiennent Xavier Niel et Patrick Drahi, la nouvelle va faire sourire : les deux hommes vont faire affaire ensemble en Israël.

Vendredi dernier, Hot Mobile, propriété de Patrick Drahi, a annoncé avoir signé un accord d’une durée de 10 ans avec Golan Telcom, propriété de Michael Golan et Xavier Niel.

L’accord permettra à Golan Telecom et à ses 850 000 abonnés d’utiliser les services du réseau de Hot Mobile et ainsi de rester un opérateur indépendant. Hot Mobile va aussi fournir à Golan Telecom les ressources qui lui sont nécessaires pour financer ses engagements d’itinérance, car Golan Telecom avait contracté auprès de Cellcom une dette de 150 millions d’euros pour utiliser son réseau, l’opérateur low-cost n’ayant jamais déployé le sien comme il s’y était engagé.

En fait, Golan Telecom revient de loin. Il avait tenté de fusionner avec Cellcom mais l’opération a été bloquée par l’antitrust israelien il y a quelques mois. Le groupe Golan Telecom est réputé en faillite et cherchait un autre acquéreur et c’est donc auprès de son rival Hot Mobile qu’il s’est tourné.

Hot Mobile et Golan Telecom sont les deux agiteurs du marché israélien des télécoms. Depuis leur arrivée il y a 4 ans, ils se livrent une guerre des prix. L’ironie de l’histoire, c’est que c’est Patrick Drahi qui va sauver l’opérateur de Michael Golan et Xavier Niel. Mais l’opération n’a rien d’amical. En fait, Patrick Drahi recevra une redevance annuelle pour l’utilisation de son réseau. Et il préfère recevoir cet argent plutôt que de le laisser aller chez un autre acteur du marché. Il s’évite aussi le possible rachat de Golan Telecom par un acteur étranger qui aurait pu renforcer ce concurrent.

Source : Les Echos