Après le refus de l’autorité de la concurrence, beIN Sports pourrait se tourner vers Altice

Après le refus de l’autorité de la concurrence, beIN Sports pourrait se tourner vers Altice

Le groupe beIN Sports, arrivé en France en 2012 a su convaincre les téléspectateurs avec une offre moins chère que Canal+ (14 euros) et lui a volé des abonnés. Il a raflé des droits sportifs majeurs, c’est par exemple beIN Sports qui diffusera tous les matchs de l’Euro.Mais il a dû payer cher pour s’imposer en France. Son déficit annuel est d’environ 300 millions d’euros.

Après le refus de l’autorité de la concurrence, beIN Sports est contraint de chercher d’autres solutions. Un analyste explique : « Cette décision contraint BeIN Sports à envisager de nouvelles modalités pour sa commercialisation, afin de pouvoir pérenniser sa position de chaîne premium. Cette décision favorise de fait les distributeurs qui ont exprimé avec vigueur leur souhait de continuer à pouvoir distribuer la chaîne dans leurs propres offres. BeIN ne doute pas qu’ils donneront des preuves tangibles de leur intérêt pour la chaîne en assurant effectivement à celle-ci les moyens de continuer son développement, et qu’ils mettront en place une stratégie de distribution efficace».

Par conséquent, beIN pourrait aller frapper à la porte d’Altice qui vient de lancer des chaines sport, pour tenter un partenariat. En contrepartie d’un gros chèque. Les spécialistes évoquent aussi une vente à terme de beIN. Mais le nombre d’acheteurs potentiels est très limité.

Source : Les Echos