Canal+ : Pourquoi Vincent Bolloré transforme les profits en pertes ?

Canal+ : Pourquoi Vincent Bolloré transforme les profits en pertes ?

Le 18 février, lors de l’Assemblée Générale du groupe Vivendi, Vincent Bolloré tirait la sonnette d’alarme : Canal+ aurait enregistré en 2015 une perte opérationnelle ajustée de 264 millions d’euros. Mais l’examen des comptes de la société montre autre chose : un bénéfice opérationnel de 100 millions d’euros et un bénéfice d’exploitation de 64 millions d’euros. Alors qui croire ?

Les chaines Canal+ ont réalisé un chiffre d’affaires de 1,74 milliard d’euros en 2015 et la société d’édition de Canal+ (qui édite la chaine cryptée) 1,8 milliard d’euros. Pour passer d’un bénéfice à une perte, Vivendi a donc imputé des coûts supplémentaires à la chaine cryptée. "Il y a beaucoup de coûts communs entre la chaîne Canal Plus et CanalSat : marketing, facturation, centres d’appels… Jusqu’à présent, ces coûts étaient répartis entre la chaîne Canal Plus et CanalSat à parts à peu près égales. Mais si tous ces coûts sont imputés uniquement sur la chaîne Canal Plus et aucun sur CanalSat, alors la chaîne Canal Plus tombe dans le rouge. C’est ce qu’a fait Vincent Bolloré" explique un ancien salarié.

La où en général, un chef d’entreprise a tout intérêt à montrer que les voyants sont au verts, pourquoi Vincent Bolloré affiche-t-il sans complexe des résultats aussi mauvais ? En fait, il s’agit sans doute de faire passer en interne le plan d’économie drastique mis en place depuis son arrivée. De plus, Bolloré a aussi besoin du soutien de l’Autorité de la Concurrence pour donner son feu vert à l’accord avec beIN Sports. Les analystes d’Oddo estiment que "ce discours anxiogène a des chances d’émouvoir le régulateur, ce qui maximisera les chances de Canal Plus d’arriver à ses fins".

Source : BFM Business