Orange propose la fibre avec raccordement en cuivre en cas de problème avec le FTTH

Orange propose la fibre avec raccordement en cuivre en cas de problème avec le FTTH

La fibre avec raccordement en cuivre (plus connue sous l’acronyme FTTdp) est de plus en plus mentionnée dans les brochures d’Orange. Mais qu’est ce que c’est au fait ?

Autorisée par l’ARCEP, le FTTdp permet d’exploiter le réseau cuivre d’Orange (comme le fait SFR avec le FTTLA sur le réseau de Numéricable). En fait, Orange amène la fibre jusqu’à la colonne montante d’un immeuble puis dessert cet immeuble avec une connexion VDSL en cuivre. Avec le peu de distance, le VDSL permet d’atteindre jusqu’a 100 méga.

Depuis le 19 mai, ce type de raccordement est mis en avant dans les fiches standardisées Orange sous la mention "une connexion Fibre jusqu’au palier (sauf raccordement du domicile ; le raccordement du domicile n’est pas en fibre optique mais en cuivre)".

Free, qui défend particulièrement l’usage de la vraie fibre, aurait-il un partenaire d’investissement qui en propose de la fausse ? Les Echos ont contacté Orange qui indique l’utiliser en solution de secours en cas de problème avec une installation fibre et dans un cadre expérimental. Les résultats permettront à l’ARCEP de connaitre les modalités de raccordements des infrastructures.

Même si Orange ne mets pas en avant cette technologie (comme le fait SFR avec la sienne), il faut faire attention. Les abonnés FTTdp d’Orange sont donc rangés dans la catégorie Fibre et non pas VDSL. Leur abonnement est donc facturé sur la base d’un abonnement fibre, plus cher qu’en ADSL.