Bouygues Télécom veut rattraper son retard sur le marché des objets connectés

Bouygues Télécom ne veut pas rater le train des objets connectés. Alors qu’Orange accélère sur ce marché et que SFR vient de signer un partenariat avec Sigfox, Bouygues mise sur sa nouvelle filiale Objenius, qui est une structure dédiée aux objets connectés en bas débit via la technologie LoRa.

Stéphane Allaire, le président d’Objenius, indique que la couverture du territoire sera terminée fin d’année. Il indique qu’avec 1000 antennes loRa, il couvre 50% du pays et projette 4 000 antennes d’ici fin 1016. La filiale de Bouygues vient aussi de signer un accord de roaming avec le groupe américain Senet, qui déploie son réseau LoRa Outre-Atlantique. Les clients d’Objenius auront une connectivité aux USA et inversement.

A ce jour, Objenious affirme disposer de 20 clients "opérationnels" sur sa plateforme. Beaucoup sont encore en phase de test. Parmi les groupes intéressés, il cite le spécialiste de la construction de routes Colas (filiale de Bouygues), la SNCF, ainsi qu’une grande régie des eaux.

Malgré une concurrence de plus en plus féroce sur les objets connectés en bas débit, Stéphane Allaire reste confiant. Il espère dégager plusieurs millions de chiffre d’affaires d’ici à la fin de l’année. Reste qu’Objenious aura fort à faire face à des entreprises déjà bien installées comme Sigfox, qui couvre déjà 18 pays. Mais aussi face à ses rivaux traditionnels, SFR et Orange. Depuis quelques mois, ceux-ci mettent les bouchées doubles sur ce marché des objets connectés, perçu comme la prochaine grande révolution numérique.

Source : La Tribune