La transformation numérique chez Orange pose problème pour les syndicats

La transformation numérique chez Orange pose problème pour les syndicats

Orange, avec ses 96 000 salariés, souhaite depuis longtemps mettre en place un accord pour s’adapter aux nouvelles formes de travail. Mails début mai, après 9 mois de négociations, l’accord pour la "transformation numérique" tombe à l’eau.

Les syndicats s’y opposent. Ils redoutent que les salariés ne fassent les frais de cette nouvelle manière de travailler. Pour Christian Pigeon, de Sud, cet accord viserait à augmenter la productivité des salariés : "14 000 salarié doivent partir dans les trois ans, et l’entreprise n’entend en embaucher que 6000. Voila pourquoi elle veut augmenter la productivité de chacun d’entre nous". A titre d’exemple, il cite le fait que Orange souhaite fournir un smartphone à tous les salariés du groupe. D’après les syndicats, les collaborateurs pourraient aussi continuer à travailler chez eux avec ce nouveau smartphone sans décrocher du travail quotidien. Leur crainte concerne aussi les données personnelles qui pourraient être utilisées pour le flicage des salariés.

Pour la CFE CGC, Orange a voulu aller trop vite : il y aurait un décalage entre la volonté de moderniser l’entreprise et le traitement du personnel qui a un âge médian de 53 ans, loin d’être aguerri aux usages du numérique.

Source : La Tribune