Pour le président de la Firip, l’objectif de proposer au minimum 30Mbits/s à tous les français en 2022 sera tenu, mais l’objectif reste le 100% fibre

Pour le président de la Firip, l’objectif de proposer au minimum 30Mbits/s à tous les français en 2022 sera tenu, mais l’objectif reste le 100% fibre

Univers Freebox a rencontré Etienne Dugas Président de la FIRIP, qui regroupe les industriels des RIP (Réseaux FTTH d’Initiative Publique. Il travaille, dans le cadre du Plan Très Haut débit qui vise à couvrir toute la France en Très Haut Débit pour 2022, à déployer le FTTH dans les zones les moins denses.
 
Il estime que l’objectif 2022 sera tenu pour couvrir la France en THD, c’est-à-dire, selon la définition européenne, que tous les français aient accès à un débit à partir de 30 Mbits/s. Il explique cependant que si le Très Haut débit c’est le "bon débit", celui dont ont a besoin en fonction de la richesse des contenus sur Internet, « en 2022 on ne sera pas au rendez-vous. Le seul moyen d’être au rendez-vous c’est le 100% fibre » 
 
Etienne Dugas assure également que chaque français peut intervenir auprès des élus locaux s’il souhaite que la fibre, ou tout du moins le Très Haut Débit, déserve son domicile. C’est souvent sous la pression des citoyens que sont mis en place des réseaux d’initiative publique

 

 

Découvrir l’autre partie de l’interview : comment et pourquoi les opérateurs, principalement Orange et SFR, font blocage sur les RIP