Interview: comment et pourquoi les opérateurs, principalement Orange et SFR, font blocage sur les RIP

Interview: comment et pourquoi les opérateurs, principalement Orange et SFR, font blocage sur les RIP

Univers Freebox a rencontré Etienne Dugas Président de la FIRIP, qui regroupe les industriels des RIP (Réseaux FTTH d’Initiative Publique. Il travaille, dans le cadre du Plan Très Haut débit qui vise à couvrir toute la France en Très Haut Débit pour 2022, à déployer le FTTH dans les zones les moins denses.
 
Etienne Dugas explique que si les relations avec le Plan Très Haut débit et l’ARCEP sont bonnes, il n’y aucune relations avec les grand opérateurs nationaux, ce qui explique l’absence de leurs offres sur les RIP
 
Mais surtout Etienne Dugas soulève un problème de « distorsion de concurrence ». Il explique que tous les opérateurs sont candidats, sauf Free, (SFR collectivité, Orange Collectivité voir Axione filiale de Bouygues) aux réseaux d’initiative publique, « donc ils disent aux élus en amont des procédures ‘faite tel type de procédure par ce que je vous assure de remplir vos tuyau en basculant tous mes abonnés dessus. Si vous me choisissez, ca va bien se passer». Ainsi ces grands opérateurs en particulier SFR et Orange, n’iraient pas, sur les RIP si c’est Altitude Télécom ou un autre industriel qui déploie, et donc si ce n’est pas eux qui sont choisis pour déployer.