Après son rachat par SFR, Libération tient à réaffirmer sa totale indépendance

Après son rachat par SFR, Libération tient à réaffirmer sa totale indépendance

Suite aux annonces de SFR hier, où l’on apprenait que les abonnés de l’opérateur auraient accès en illimité aux différents journaux de Altice en version numérique, la Société des Journalistes et du Personnel de Libération a appelé à la vigilance dans un communiqué diffusé sur Facebook concernant le rapprochement du journal et de SFR.

Les journalistes veulent s’assurer que le quotidien restera totalement indépendant : "Conscients de l’opportunité de diffusion que peut représenter une telle nouveauté, la SJPL tient néanmoins à rappeler l’impératif de totale indépendance de la rédaction inscrit dans le pacte signé en 2015 par les actionnaires et la direction du journal. A l’intégration renforcée entre diffuseur et diffusé, doivent répondre des garanties d’indépendance très strictes". Ils évoquent un risque de rapprochement des deux entités : "celui de devenir dépendant d’un diffuseur numérique, d’autant plus qu’il s’agit de notre actionnaire majoritaire".

La SJPL rappelle que ses nouveaux patrons "n’auront pas leur mot à dire sur les contenus, papiers et numériques, produits par les journalistes de ’Libération’".

Source : Ozap