Les frais d’itinérance en Europe vont baisser le 30 avril 2016 mais pas de changement chez les Freenautes car c’est déjà gratuit

Les frais d’itinérance en Europe vont baisser le 30 avril 2016 mais pas de changement chez les Freenautes car c’est déjà gratuit

En octobre dernier, les députés européens avaient voté la fin des frais de roaming en Europe. Les frais d’itinérance pour les appels, l’envoi de SMS ou l’utilisation de l’internet mobile à l’étranger au sein de l’UE (et dans les pays de l’Espace économique européen) seront supprimés à partir du 15 juin 2017.

Les pays soumis à la baisse de tarifs en itinérance : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède, ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Mais dès le 30 avril 2016, les frais d’itinérance ne pourront pas dépasser :

  • 0,05€ par minute pour les appels vocaux sortants (au lieu de 0,19€)
  • 0,0114€ par minute pour les appels vocaux reçus (au lieu de 0,05€)
  • 0,02€ pour les SMS (au lieu de 0,06€)
  • 0,05€ par mégaoctet pour l’utilisation de l’internet mobile (au lieu de 0,20€)

Les opérateurs auront pour obligation de bloquer l’itinérance lorsque le consommateur arrive à un palier de 50€ de data sauf si un autre plafond a été convenu avec l’opérateur. De la même manière, l’opérateur doit notifier son client dès que celui-ci dépasse une "utilisation raisonnable" et doit donc lui communiquer les tarifs qui s’appliquent désormais pour toute utilisation des SMS et des appels. Le plafond pour les appels vocaux entrants sera déterminé plus tard cette année et devrait être beaucoup moins élevé que celui pour les appels sortants.

Chez Free Mobile, le problème du roaming dans l’Union Européenne ne se pose plus puisqu’il est déjà inclus dans le forfait illimité depuis juillet dernier (et même depuis les Etats Unis, le Canada et Israël). Il est cependant limité à 35 jours pas an et par pays sans condition d’ancienneté. Par ailleurs Free Mobile a déjà mis en place des blocages dans la brochure tarifaire quand le Freenaute voyage en dehors de l’Europe.

Pour rappel, voici la carte des Pass Destination de Free Mobile :