Les opérateurs français vont pouvoir installer de nouvelles antennes à Monaco en 2016 pour améliorer la réception de leurs clients

Les opérateurs français vont pouvoir installer de nouvelles antennes à Monaco en 2016 pour améliorer la réception de leurs clients

 
Ce matin, la France et Monaco ont signé un accord relatif à la coordination des fréquences aux frontières des réseaux mobiles terrestres. Ce texte révise l’accord de 2011, établi entre les deux pays. Une modification devenue nécessaire pour s’accorder sur la coordination des nouvelles technologies telle que la 4G et des nouvelles fréquences allouées à ces réseaux (700, 800MHz et 2,6GHz). 
 
Concrètement, grâce à cet accord, au cours de l’année 2016, les opérateurs français déploieront de nouvelles antennes relais en Principauté qui amélioreront la réception des mobiles de leurs clients.
 
« La signature de cet accord fait suite à l’initiative du Gouvernement Princier qui avait autorisé Monaco Telecom à déployer son propre réseau mobile et invité, dans le même temps, les opérateurs mobiles français à renforcer leur couverture en Principauté pour améliorer la qualité des services offerts à leurs usagers sur notre territoire » a souligné à cette occasion Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement monégasque pour l’Equipement, l’Environnement et l’Urbanisme
 
Il s’agit d’une étape importante qui fixe le cadre réglementaire à l’exploitation des réseaux mobiles, de part et d’autre de la frontière. Les contrats de licences établis entre l’Etat et les opérateurs français autorisés en Principauté s’appuieront sur ce cadre.