La fondation Free lance un nouveau site et fait le bilan des projets numériques soutenus en 2015

La fondation Free lance un nouveau site et fait le bilan des projets numériques soutenus en 2015

La Fondation d’entreprise Free a pour objet de réduire la fracture numérique. À cet effet, elle aide les personnes défavorisées et les organismes reconnus d’utilité publique à accéder aux services et à la technologie de l’Internet et à développer tous types d’actions s’y rapportant.
 
Il y a quelques jours, la Fondation Free lançait son nouveau site sur lequel il est notamment possible de découvrir les projets soutenus en 2015.
 

Bilan des projets soutenus durant l’année 2015 
 
La Fondation Free garde le rythme en 2015 avec un soutien apporté à 29 projets d’associations et 3 événements. Parmi les projets remarqués cette année, le dispositif CALM créée par l’association Singa et surnommé le « Airbnb du réfugié » par la presse, est le résultat d‘un hackathon qui s’est tenu en janvier 2015 en partie financé par la Fondation. Grâce à l’association Docteur Souris, les enfants hospitalisés au Kremlin-Bicêtre ont pu bénéficier d’équipements informatiques leur permettant de poursuivre leur cursus scolaire, garder du lien avec leurs camarades ou simplement se distraire entre deux dispenses de soins. Également le projet de plateforme d’apprentissage du code ‘Declick’ porté par Colombbus a pour ambition d’initier plus de 2000 jeunes en 2015/16 à la programmation informatique et plus largement aux sciences du numérique.
 
Parmi les événements auxquels a contribué la Fondation, la conférence annuelle d’Open Street Map à Brest et le 9ème Forum sur l‘accessibilité numérique organisé par Braillenet. Ce dernier a été l’occasion de mieux comprendre les enjeux, obstacles et outils numériques existants pour favoriser l’accès à la connaissance des personnes atteintes de handicap (comment traduire une formule mathématique pour un non-voyant par exemple ?). Deux projets portés par des structures françaises se sont déroulés cette fois hors de France : des formations gratuites aux TIC pour des adolescents béninois, burkinabés, burundais, ivoiriens et togolais via l’association Orphelins Sida et la création d’une salle de documentation informatisée pour les élèves du village de Dondou au Sénégal.