La vidéo à la demande promise à un bel avenir en France

La vidéo à la demande promise à un bel avenir en France

Pesant à peine 17 millions d’euros en 2006 et 56 millions d’euros en 2007, la VOD commence enfin à être « une réalité en France », à l’heure où « le marché de l’audiovisuel semble s’essouffler », estiment les analystes de Wyman. Après un démarrage poussif, le marché de la vidéo en ligne devrait donc peser dix fois plus lourd dans cinq ans. « Nous prenons en compte non seulement la perspective de catalogues élargis – 2.500 films disponibles en ligne aujourd’hui en France -, mais aussi le gisement de croissance lié à l’amélioration de l’ergonomie d’utilisation et aux fonctionnalités additionnelles, telles que les outils de recherche par mots clefs intégrés à l’écran, les «playlists» partagées ou encore les avis et recommandations échangés entre utilisateurs », expliquent les deux auteurs de l’étude.

Lire la totalité de l’article des Echos (article payant)