Iliad : un chiffre d’affaires en hausse et un résultat net en forte progression en 2015

Iliad : un chiffre d’affaires en hausse et un résultat net en forte progression en 2015

En plus des recrutements fixes et mobiles, Iliad a présenté ce matin ses résultats financiers pour l’année 2015. Et le moins que l’on puisse dire est que l’opérateur se porte bien. Ainsi, au cours de l’année dernière, Iliad a atteint un chiffre d’affaires record de plus de 4,4 milliards d’euros, largement en avance sur son objectif initial, soit une croissance de 7,4% du chiffre d’affaires services (6% en incluant les terminaux), grâce notamment à une excellente performance de l’activité mobile avec près de 20% de croissance sur les services mobiles. 
 
L’Ebitda Groupe enregistre une hausse de 16% par rapport à 2014. Sur le plan opérationnel, Iliad ontinue de recruter un nombre important de nouveaux abonnés, avec près de 2 millions de nouveaux abonnés sur les offres fixes et mobiles du Groupe en 2015. Quant à son résultat net, il a été en croissance de 20% à 335 millions d’euros.
 

Le tableau suivant présente la répartition du chiffre d’affaires du Groupe par nature de revenus au cours des exercices 2014 et 2015. 

Au 31 décembre 2015, l’endettement brut d’Iliad s’établissait à 1 911 millions d’euros et l’endettement net à 1 191 millions d’euros. Le Groupe continue de profiter d’une structure financière solide avec un ratio d’endettement toujours nettement sous la barre de 1x au 31 décembre 2015 à 0,80x et d’une très forte liquidité. 

Le Groupe a clôturé l’exercice 2015 avec une trésorerie disponible de 719 millions d’euros. La très forte hausse de la trésorerie du Groupe au 4ème trimestre 2015 est liée au succès du placement d’un emprunt obligataire de 650 millions d’euros réalisé en novembre 2015.

Les investissements d’Iliad en 2015 

Au cours de l’exercice 205, Iliad a investi 1 220 millions d’euros contre 968 millions d’euros en 2014, en raison notamment du lancement de la Freebox mini 4K et de la constitution des stocks nécessaires, du rythme du déploiement du réseau fixe THD et de l’ouverture de plus de 1 600 sites 3G et de plus de 3 500 sites 4G sur l’exercice. 

Par ailleurs, le Groupe effectuera le décaissement lié à l’acquisition des fréquences 700MHz en quatre tranches égales, entre 2016 et 2018, dont deux la 1ère année. Malgré cet effort d’investissement, la structure financière du Groupe reste très solide avec un ratio d’endettement à 0,80x au 31 décembre 2015.

Iliad a indiqué que « la volonté de s’inscrire dans une politique d’investissement volontariste, aussi bien dans les infrastructures fixes que mobiles permet au Groupe de gagner en autonomie et d’améliorer la rentabilité pour les prochaines années, tout en offrant un meilleur service à ses abonnés. »

Pour plus d’informations sur les recrutements, voir aussi :

Free Mobile encore 1er recruteur sur le mobile au 4e trimestre 2015, avec 370 000 nouveaux abonnés

Free a recruté 56 000 nouveaux abonnés fixes (haut débit et très haut débit) au dernier trimestre 2015