Google dévoile AMP afin d’accélérer le temps de chargement des pages web sur mobile

Google dévoile AMP afin d’accélérer le temps de chargement des pages web sur mobile
 
De passage hier à Sciences Po Paris, le PDG de Google, Sundar Pichai, a confirmé l’arrivée de Google AMP (Accelerated Mobile Pages) qui permettrait, selon lui, « un affichage quatre fois plus rapide sur le mobile en utilisant dix fois moins de data ».
 
Le nouveau système de la firme de Mountain View fonctionne de manière assez simple : les partenaires de cette fonctionnalité doivent créer des pages web au format ATP HTML qui seront mises en avant dans le « carrousel » montré dans l’image juste en dessous.
 
 
Les pages en questions seront plus visibles et donc plus accessible. C’est également le temps de chargement des pages sur mobile, parfois assez long, qui se retrouvera fortement diminué affirme le journal Le Monde. Les pages suivant les normes du World Wide Web classique seront, dans le même temps, moins visibles sur le format mobile, ce qui pose la question de la neutralité du net.
 
Néanmoins, certains journaux ayant déjà testé ce système affirment que ce système ne s’est pas mis en place très facilement : « Il nous a fallu faire le tri parmi les nombreux scripts analytics, publicitaires et autres présents au sein de la page pour satisfaire aux exigences du format AMP » affirme Guillaume Bournizien, digital marketing manager au Parisien, sur le site du JDN. Un nouveau système qui reste encore incompatible également avec de nombreux formats vidéos à l’instar des players vidéos comme celui de DailyMotion (YouTube, en revanche, est compatible).