Bill Gates s’oppose à la décision d’Apple concernant le chiffrement de ses téléphones

Bill Gates s’oppose à la décision d’Apple concernant le chiffrement de ses téléphones
 
 
L’ancien patron de Microsoft s’est exprimé dans une interview du Financial Times (reprise par le site Numérama), pour se mettre du côté du FBI dans le conflit avec Apple et ainsi s’opposer aux récentes décisions de la marque à la pomme sur le chiffrement de ses téléphones. Une opposition qui rappelle le temps ou Steve Jobs, alors PDG d’Apple, et Bill Gates, patron de Microsoft, s’affrontaient dans les médias américains.
 
Le multimilliardaire estime qu’Apple (qui a récemment été soutenu par d’autres entreprises comme Facebook, Google WhatsApp ou Twitter) devrait autoriser le FBI à accéder aux données stockées dans le téléphone : « C’est un cas spécifique dans lequel le gouvernement demande à accéder à des informations. Ils ne demandent pas quelque chose de générique, ils demandent pour un cas bien particulier » explique Bill Gates.
 
L’outil demandé par les autorités américaines doit permettre de désactiver la sécurité faisant qu’après 10 tentatives ratées de saisir le code PIN sur l’iPhone 5C bloqué, le contenu chiffré du téléphone serait effacé. Demande que le patron d’Apple, Tim Cook, refuse d’accepter par principe en évoquant la sécurité des données de centaines de millions d’utilisateurs.