Mariage Orange/Bouygues : Coriolis pourrait devenir le quatrième opérateur du marché

Mariage Orange/Bouygues : Coriolis pourrait devenir le quatrième opérateur du marché
 
Dans l’expectative de voir certaines activités de Bouygues Télécom cédées à d’autres acteurs du marché des télécoms dans le cadre du rachat entre Orange et Bouygues Télécom, certains interlocuteurs, pas forcément attendus, se manifestent afin de faire part de leur intérêt. C’est le cas de l’opérateur virtuel Coriolis qui, selon des informations du magazine hebdomadaire Paris Match, a proposé à Orange d’acquérir la clientèle entreprise, mais aussi la base grand public fixe (Bbox et fixe) de Bouygues Télécom.
 
Le marché entreprise de Bouygues comprend 70 000 clients « entreprises », 1,1 million d’abonnés aux forfaits mobile et 140 000 aux lignes fixes. Une activité qui ne pourra, de toute manière, pas rester chez Orange, qui a déjà été condamné à une amende record de 350 millions d’euros par l’autorité de la concurrence pour abus de position dominante, notamment auprès des clientèles entreprises. Le second marché (la base grand public fixe) compte entre 2,7 et 3 millions d’abonnés et pèse environ un milliard d’euros.
 
L’offre de Coriolis à Orange, pour le tout, sera comprise entre 1,5 milliard et 2 milliards d’euros. Le MVNO s’engage également à reprendre tous les salariés concernés par l’opération, soit environ 800 personnes estimées pour l’instant dans le volet entreprises, l’autre volet n’a pas encore été étudié dans le détail pour l’instant :
 
« Nous avons décidé d’aller plus loin que notre première proposition, qui portait sur les clients professionnels, car nous comprenons que les autorités de la concurrence veulent l’émergence d’un quatrième acteur » avoue Pierre Bontemps, le fondateur de Coriolis. « Sur la partie grand public, les discussions débutent. Orange sait que nous ferons bien notre travail puisque nous avons déjà acheté les bases clients de Bosch Telecom Services, de Vodafone et d’Alcatel ».