SFR a perdu un quart de sa valeur en bourse en l’espace de sept séances

SFR a perdu un quart de sa valeur en bourse en l’espace de sept séances

 
La stratégie d’endettement de Patrick Drahi pour relancer SFR serait-elle efficace ? De sérieux doutes ont, en tout cas, émergé en Bourse suite à la crainte croissante des investisseurs sur le segment du crédit en général et la dette en particulier des deux sociétés. Le site Boursier explique qu’entre le 29 janvier et le 9 février, SFR a perdu le quart de sa valeur en sept séances, passant de 36,55 euros à 27,35 euros . Les valeurs de SFR et de sa maison mère Altice ont également fortement diminué aujourd’hui, dans un contexte de forte baisse du CAC 40 :
 
« Cela fait quelque temps maintenant que la question de l’endettement est au cœur des préoccupations entourant Altice et Numericable-SFR (…) A cela sont venues s’ajouter les inquiétudes croissantes autour du high yield et la perspective de faillites dans ce segment » observe un trader de Paris pour l’agence Reuters.
 
A 14h58 aujourd’hui, la valeur d’Altice avait diminué de 5,83 % à 11,14 euros tandis que la valeur de SFR accusait également une baisse de 3,71 % avec un cours de 29,45 euros après avoir subi une baisse de 7,3 % dans la journée de lundi.