Le rachat de Bouygues Telecom par Orange sert également les intérêts boursiers du groupe Iliad

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange sert également les intérêts boursiers du groupe Iliad

Depuis le 7 décembre dernier, les révélations de Bloomberg, relatives au rachat de Bouygues Télécom par Orange, agitent le monde de télécoms. Aussi depuis cette annonce, les opérateurs voient leur côte monter en flèche sur les marchés boursiers. C’est le cas de l’action ILIAD. 

Le titre de la maison-mère de Free et Free Mobile est ainsi passé de 210 euros le 7 décembre 2015 à 226 euros aujourd’hui, soit une hausse de 7.52% :

Bouygues, de son côté, augmente de plus de 2.88% à 35.39 euros le titre (contre 34 euros tout rond, le 7 décembre dernier). Celui de Numericable-SFR gagne quant à lui plus de 7.34% (en passant de 32.40 euros à 34.78 euros), alors que celui de sa maison-mère, Altice, est en hausse de 3.73% (de 12.05 euros à 12.50 euros). Orange n’est pas dans le rouge et glisse également sur la vague des augmentations avec +2.36% (son titre est passé de 15.49 euros à 15.86 euros). 

Ci-dessous, l’évolution des actions Orange, Bouygues, Numericable-SFR et Altice depuis le 7 décembre 2015 :

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange sert donc les intérêts des 4 groupes, et notamment celui d’Iliad. En cas de succès dans les négociations, Free pourrait en croquer un morceau (réseau mobile, boutique…) et se débarrasser par la même occasion de l’opérateur qui croque ses marges sur le fixe. La bonne affaire !

Source graphique : Euronext