Chez SFR, la vente de forfaits rime aussi avec panne informatique

Chez SFR, la vente de forfaits rime aussi avec panne informatique
 
 
Les nombreuses opérations de promotions de SFR à la fin de l’année dernière a permis à l’opérateur de « colmater » les fuites de clients que ce dernier avait subis depuis le début de l’année à cause, entre autre, d’une mauvaise qualité de son réseau. A priori, une bonne opération donc pour SFR… mais pas toujours pour les abonnés.
 
Le site Les Echos affirme en effet que, suite à cet afflux d’abonnés sans précédent, le système informatique d’SFR n’a pas résisté et a été victime d’un « bug » sur la réalisation de la portabilité pendant plusieurs jours. Résultat : des milliers d’abonnés se sont retrouvés sans téléphones entre le 22 et le 28 décembre :
 
« Il y a eu surchauffe. On a dû gérer des volumes beaucoup plus importants que prévu » confirme une source chez l’opérateur. L’ARCEP a d’ailleurs rappelé à l’ordre SFR, car le rôle du gendarme des télécoms est aussi de veiller au bon fonctionnement de la portabilité.
 
L’opérateur détenu par Patrick Drahi a tout de même réussi à attirer beaucoup de clients grâce à ces offres promotionnelles, lui permettant de repasser dans le vert au deuxième semestre et ainsi de sauver son bilan 2015 : « L’an dernier, SFR a été surnommé “O+”, pour “donneur universel” de clients à ses concurrents, tant il en a perdu. Aujourd’hui, il essaie d’inverser la tendance pour devenir receveur universel ! » affirme un observateur.