SFR change son équipe dirigeante, avec un 6eme patron en 5 ans et un nom qui pose question

SFR change son équipe dirigeante, avec un 6eme patron en 5 ans et un nom qui pose question
 
SFR a annoncé jeudi soir la réorganisation et le renforcement du Comité exécutif de SFR qui sera désormais composé de trois pôles : Commerce, Opérations et Support. Michel Combes assurera, dans l’attente de la nomination courant janvier d’un nouveau Directeur général, les fonctions de Président-directeur général de l’entreprise. Michel Combes est donc le sixième patron de SFR en l’espace de 5 ans… en attendant que le prochain soit nommé. Eric Denoyer, anciennement Directeur général, rejoint le Conseil d’administration de SFR, assurant ainsi la continuité des activités de l’entreprise.
 
Le nouveau Comité exécutif de SFR 
 
– Pôle Commerce :
 
Directeur exécutif Grand public, nomination courant janvier
Directeur exécutif Entreprises, Guillaume de Lavallade
Directeur exécutif Opérateurs, Eric Pradeau
 
– Pôle Opérations :
 
Directeur exécutif Réseaux, Philippe Le May
Directeur exécutif Process et Qualité de service, Emeric Dont
Directeur exécutif Systèmes d’information, Christophe Delaye
 
– Pôle Support :
 
Directeur exécutif Ressources Humaines, Florence Cauvet
Directeur exécutif Finances, Thierry Lemaître
Secrétaire Général, Régis Turrini
Secrétaire Général délégué, Directeur auprès du Président, Jérôme Yomtov
 
Un comité « convergence télécoms-contenus », créé autour de Alain Weill et Michel Combes, réunira les représentants de SFR et de l’ensemble des médias liés au groupe Altice.
 
Michel Combes a déclaré a l’occasion de cette annonce : « La nouvelle équipe incarne une nouvelle étape majeure pour la réussite de notre projet industriel : faire de SFR le leader du Très Haut Débit et des Contenus. Constitué de profils très expérimentés et particulièrement complémentaires, le Comité exécutif de SFR accélérera la reconquête engagée depuis plusieurs mois. Entièrement mobilisé autour de l’amélioration continue de la qualité de service et de l’expérience client, SFR poursuivra massivement les investissements dans les réseaux pour offrir les meilleurs débits fixes et mobiles, et dans les contenus pour offrir les meilleurs services à nos clients, sur tout le territoire. » 
 
Un homme qui connait très bien les plans d’Orange
 
Parmi les nouvelles recrues, il en est une qui pose question. En effet, Régis Turrini, était Directeur à la Direction Générale, Chargé des Fusions et Acquisitions chez Vivendi (il a notamment piloté la vente de SFR à Numéricable), puis Directeur de la Stratégie et du Développement. Mais surtout, en 2014, Régis Turrini est nommé à la tête de l’Agence des participations de l’Etat (APE). Nommé par Arnaud Montebourg à ce poste, il avait pour mission de gérer la stratégie de l’Etat actionnaire. Et parmi les dossiers dont il s’occupait, il y avait celui d’Orange, dont l’Etat est l’actionnaire majoritaire. Il connait donc tous les plans du principal concurrent de SFR. Une situation que pose évidement de nombreuses questions