Rachat de Bouygues par Orange : Emmanuel Macron sera attentif à « la protection des intérêts des consommateurs »

Rachat de Bouygues par Orange : Emmanuel Macron sera attentif à « la protection des intérêts des consommateurs »
 
 

 
Jusqu’à présent, Emmanuel Macron était resté assez discret dans les médias au sujet du rachat de Bouygues Télécom par Orange. Le site de l’Express, qui rapporte une information de l’AFP, révèle que c’est lors d’un déplacement pour l’ouverture des soldes, hier, que le ministre de l’Économie s’est exprimé sur le possible mariage entre les deux opérateurs :
 
« Il y a des critères simples que sont l’investissement, l’emploi, la protection des intérêts des consommateurs. Je regarderai en tant que ministre des Télécoms, à l’aune de ces critères, cette opération » Puis il ajoute : « De l’autre côté, l’État actionnaire regardera la création de valeur » afin d’évaluer l’intérêt économique de ce mariage « Il est un actionnaire de référence qui entend le rester au sein du groupe Orange »
 
Après s’être opposé au rachat de Bouygues Télécom par Altice, la maison mère de SFR, au mois de juin 2015, en affirmant que les opérateurs avaient « chacun leur place », le ministre aurait apparemment changé d’avis sur le sujet au mois de décembre, en assurant qu’il n’avait aucune « position de principe » tant que les emplois et les investissements étaient assurés.