Mariage Orange-Bouygues : Martin Bouygues, nouvel allié de Hollande depuis que son ami Sarkozy a autorisé Free Mobile

Mariage Orange-Bouygues : Martin Bouygues, nouvel allié de Hollande depuis que son ami Sarkozy a autorisé Free Mobile

Ainsi que nous vous l’annoncions hier, le Canard Enchaîné publie aujourd’hui un long article sur les coulisses des négociations concernant le mariage d’Orange et de Bouygues Télécom. Un accord qui ferait également entrer Orange à hauteur de 10% dans le groupe TF1. Et selon l’hebdomadaire, ce serait bien l’Elysée qui pousse les pions derrière ces négociations, l’Etat étant l’actionnaire majoritaire d’Orange
 
Pour l’Elysée, il s’agit d’avoir un pied dans le groupe TF1. Les politiques estiment en effet que le 20h de la Une est le Saint Graal pour faire passer ses idées et se faire mousser. On peut cependant s’étonner que Martin Bouygues ait engagé de telles discussions avec un gouvernement de gauche concernant le mariage de sa filiale Télécom et de TF1. En effet, il est considéré comme un ami très proche de Nicolas Sarkozy, il a même été son témoin de mariage avec Cécilia et est le parrain de son dernier fils. Mais le canard Enchaîné rapporte que « Martin Bouygues est passé au Hollandisme depuis que son ancien ami Nicolas Sarkozy a pourri son business en offrant à Free la quatrième licence de téléphonie mobile »
 
Selon le Canard Enchaîné, l’entrée d’Orange dans TF1 est déjà actée, il reste à trouver un habillage pour ne pas trop gêner le CSA. C’est d’ailleurs également pour ne pas entraver la décision du CSA, que Bouygues Télécom et Orange avaient démenti les informations de Bloomberg concernant ce rapprochement Orange-Bouygues Télécom-TF1. L’information aurait pu faire capoter la décision du Conseil de faire passer LCI en gratuit surf la TNT. Et il était important pour le pouvoir en place que la demande de LCI soit acceptée, pour permettre de contrebalancer l’hégémonie de BFMTV, considéré comme ayant une ligne éditoriale anti-gouvernementale.