Free Mobile a atteint 80% de couverture de la population en 3G

Free Mobile a atteint 80% de couverture de la population en 3G

En plus de la couverture 4G en propre des différents opérateurs, l’ARCEP vient de communiquer la couverture 3G, toujours en propre, de Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR dans son rapport sur l’effort d’investissement des opérateurs mobiles. 
 
Déploiements 3G : le réseau de Free Mobile toujours en cours de déploiement
 
Free Mobile étant l’opérateur le plus récemment autorisé (son autorisation 3G lui ayant été délivrée en janvier 2010), ses déploiements en propre, traduits en nombre de sites déployés, sont moins importants que les autres opérateurs. Cela témoigne de la « jeunesse » du réseau de Free Mobile, en cours de déploiement depuis 2010, qui s’établit à 5 489 sites 3G déployés, contre plus de 19 000 sites pour l’opérateur ayant le plus de sites 3G, c’est-à-dire Orange, qui a commencé à déployer son réseau, 2G puis 3G, depuis les années 90, tout comme SFR et Bouygues Telecom.
 
 
Des obligations nationales majoritairement atteintes, voire dépassées
 
L’ARCEP a rappelle que Free Mobile a respecté ses deux premières échéances de déploiement. L’Autorité avait notamment ouvert en mai 2014 une enquête administrative afin de s’assurer que l’opérateur était sur une trajectoire d’investissement compatible avec son obligation de couvrir en 3G, hors itinérance sur le réseau d’Orange, 75% de la population d’ici le 12 janvier 2015. Il est ressorti des vérifications effectuées sur le terrain au premier trimestre 2015 que Free Mobile respectait bien son obligation.
 
La prochaine obligation de déploiement 3G de Free Mobile est fixée au 12 janvier 2018, date à laquelle l’opérateur devra couvrir au moins 90% de la population. L’ARCEP sera vigilante au respect de cette dernière échéance. En juillet 2015, l’opérateur couvrait 80% de la population par son propre réseau 3G.
 
 
Le déploiement de la 3G dans tous les centres-bourgs de métropole
 
Au-delà de leurs obligations nationales, Bouygues Telecom, Orange et SFR se sont engagés, en 2010, sous l’égide de l’ARCEP, à déployer un réseau 3G commun dans environ 3 500 communes rurales d’ici la fin de l’année 2013. Free Mobile, quant à lui, a pris l’engagement de rejoindre ce réseau commun. Ces déploiements permettront de couvrir en 3G l’ensemble des centres-bourgs de métropole.