« On ne peut plus accorder le moindre crédit » à SFR-Numericable selon le président de la Métropole Européenne de Lille

« On ne peut plus accorder le moindre crédit » à SFR-Numericable selon le président de la Métropole Européenne de Lille

Patrick les a "Drahi". Le divorce est prononcé entre Lille et SFR-Numéricable. L’opérateur n’a pas respecté ses engagements selon Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille (MEL).

L’objectif du groupe de Patrick Drahi était de raccorder en fibre optique, 70 des 85 communes de Lille Métropole, dont 24 villages dits « prioritaires » précise La Voix du Nord. A ce jour, seules « 5 des 70 communes sont équipées ». SFR-Numéricable aurait définitivement contrarié la communauté de Lille, en imposant un nouveau projet de convention « effaçant d’un revers ces deux années perdues ».

En effet, ce nouveau projet de convention abandonne tout simplement 57 communes ! Une situation jugée inacceptable par le président de la MEL. « La confiance est brisée. On ne peut plus accorder le moindre crédit à cet opérateur ».

Face à ce constat déplorable, la Métropole Européenne de Lille refile la patate chaude à Orange afin qu’il trouve une solution. Aussi, « l’assemblée communautaire a lancé une procédure de constat de carence et s’en remet à Orange pour déployer un plan B ».