Nolife se meurt : « A priori, on va jusqu’à Noël, mais pas plus »

Nolife se meurt : « A priori, on va jusqu’à Noël, mais pas plus »

Pas de Nolife sous le sapin cette année ? Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, la chaîne est en difficulté. Malgré tous vos/ses efforts, les mobilisations et le nombre de téléspectateurs, la chaîne n’arrive pas à avoir assez de publicités pour survivre sur l’ADSL et le câble. Elle pourrait disparaître de Freebox TV dès « Noël ». 

Sébastien Ruchet, le patron de Nolife s’est exprimé sur l’avenir de la chaîne à travers une vidéo diffusée sur l’antenne et reprise sur la toile par Gameblog« La situation est extrêmement difficile. La pub a été très peu présente sur les trois premiers quarts de l’année. A priori, on va jusqu’à Noël, mais pas plus (…). Je cherche encore des solutions, des recours, mais j’en ai épuisé énormément (…) Même si ça s’arrête, rien n’est éternel. Et on fait les choses jusqu’au bout », a indiqué le président de la chaîne.

Le 1er juin 2007, Nolife commençait à émettre sur le territoire français. L’objectif : lancer une chaîne unique au monde, qui soit à fois une chaîne musicale avec la musique du Japon et les indépendants français, mais qui porte aussi un regard pertinent sur le jeu vidéo et les cultures de l’imaginaire. Une fois obtenu l’agrément du CSA, la chaîne a commencé à émettre le 1er juin 2007 sur le canal 32 de Freebox TV (aujourd’hui, elle occupe le canal 123).

Nolife est une chaîne musicale différente, qui diffuse de la musique japonaise et des indépendants français. On y retrouve aussi du jeu vidéo, de l’animation, du manga, de l’informatique et de la pop culture japonaise.

Merci à Jerome