Clin d’oeil : quand la 4G de Free surpasse la 4G+ de Bouygues à Bordeaux

Clin d’oeil : quand la 4G de Free surpasse la 4G+ de Bouygues à Bordeaux

Que ce soit sur le fixe ou sur le mobile, les opérateurs se livrent une guerre de communication sur les débits et sur les technologies. Et parfois, cette communication ne correspond pas à la réalité que s’en font les abonnés.
 
C’est le cas par exemple de Numéricable qui utilise le terme « fibre » alors qu’il s’agit de FTTLA (la partie terminale est en câble coaxial), ce qui fait bondir ses concurrents qui déploient, eux, du FTTH. Pour autant, même en FFTLA on peut obtenir, pour le moment, des débits équivalents au FTTH.
 
Dans le mobile, on retrouve l’effet inverse. Ainsi, on peut annoncer proposer la plus performante des technologies, actuellement la 4G+, et afficher des débits max inférieurs à la 4G. C’est ce qu’a constaté VacheGTI sur Twitter, grâce aux cartes de Sensorly sur Bordeaux, ou les débits max de Free, qui ne propose que de la 4G, sont supérieurs au débit max de Bouygues Télécom en 4G+. Notons cependant que le nombre de tests pour Bouygues Télécom est encore limité, il faudra donc voir sur la durée si cet état de fait se confirme. 
 
 
 
Dans ces conditions, difficile pour les consommateurs de s’y retrouver, puisque la mise en avant d’un débit ou d’une technologie ne garantit malheureusement pas d’avoir les meilleures performances.