Bilan du déploiement du Très Haut Débit : 44,3 % des locaux du territoire couverts

Bilan du déploiement du Très Haut Débit : 44,3 % des locaux du territoire couverts

 
Jeudi soir, lors de la conférence du Plan Très Haut débit, Emmanuel Macron a fait le bilan,aux cotés des représentants de Free, Orange, Bouygues et SFR-Numéricable, du déploiement des réseaux THD. Pour rappel, le Plan THD mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre les opérateurs privés, les collectivités territoriales et l’Etat. Il permettra d’assurer la couverture intégrale du territoire en 2022, c’est- à-dire proposer un accès à Internet performant à l’ensemble des logements, des entreprises et des administrations.
 
 
Le bilan au 30 juin 2015
 
La couverture en très haut débit à la fin du second trimestre 2015 était de 44,3 % des locaux du territoire (logements, entreprises et sites publics), soit près de 17 millions de locaux. Cette couverture repose sur trois types de réseaux : 
 
– La fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) : 11,3% des locaux 
– Le VDSL2 : 20,7% des locaux
– Le câble modernisé : 27% des locaux
 
Cette hausse de près de 10 points de la couverture en très haut débit par rapport au dernier trimestre 2013 résulte principalement de la généralisation du VDSL2 en 2014 et de la forte accélération des déploiements FTTH en 2015 (11,3% de couverture contre 9,6% au T4 2014).
 
 
Déploiements des opérateurs privés 
 
Dans les zones où les opérateurs privés ont manifesté leur intention de déployer un réseau FTTH (3 583 communes de la zone AMII), 53% des locaux sont engagés dans un processus de signature d’une convention de programmation et de suivi des déploiements (1 764 communes et 7,4 millions de locaux) 35% des locaux bénéficient d’une convention signée (1059 communes) et 18% sont en cours de conventionnement (705 communes). 
 
Déploiements des collectivités territoriales 
 
Dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, 74 demandes de subvention ont été déposées par les collectivités territoriales pour déployer un réseau d’initiative publique. Elaborés à l’échelle départementale ou pluri-départementale, ces projets concernent 87 départements. D’ici 2020, ils permettront d’améliorer l’accès à Internet pour près de 7,3 millions de locaux : 
 
– 6,3 millions de locaux bénéficiaires du déploiement des réseaux FTTH 
– Près de 800 000 locaux bénéficiaires de modernisation du réseau DSL (opérations de « montée en débit » sur le réseau cuivre), dont une partie bénéficiera du très haut débit par le VDSL2 
– Environ 200 000 locaux connectés par des réseaux hertziens (satellite, WiMAX, LTE). 
 
La majorité des opérations de montée en débit sur le réseau DSL seront mises en œuvre en 2015 et 2016. Pour le déploiement de réseaux d’initiative publique FTTH, le nombre de locaux raccordables devrait dépasser 500 000 d’ici la fin du premier semestre 2016, pour ensuite atteindre un rythme annuel d’un million de locaux raccordables.
 
 
Vous pouvez connaitre l’état d’avancée du très haut débit dans votre commune grâce à l’observatoire du Très Haut débit