Iliad en négociations exclusives avec Numericable-SFR dans le cadre de l’offre de rachat de Bouygues Télécom

Iliad en négociations exclusives avec Numericable-SFR dans le cadre de l’offre de rachat de Bouygues Télécom

Nouveau rebondissement et pas des moindres ! Le groupe Iliad, maison-mère de Free et Free Mobile annonce être entré « en négociations exclusives avec Numericable-SFR pour l’achat d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de l’offre remise par Altice en vue de l’acquisition de Bouygues Telecom par Numericable-SFR.

Cette opération reste subordonnée à la négociation des accords définitifs et à l’acceptation par Bouygues de l’offre d’acquisition ».

Nous vous l’expliquions hier, après une énième hésitation autour de 8 milliards d’euros début février, Patrick Drahi a proposé 10 milliards d’euros à Bouygues Télécom. Le conseil d’administration de Bouygues est convoqué ce mardi pour étudier cette nouvelle offre.

En cas de rachat de la branche Télécom de Bouygues, Patrick Drahi devra impérativement accepter d’importantes concessions devant l’Autorité de la concurrence. C’est pourquoi il est préférable de préparer le terrain avec Free. Ainsi Free devrait reprendre des fréquences, des antennes et des boutiques Bouygues.

Le rachat d’un opérateur complet, en plus d’être très coûteux, est de moins en moins intéressant pour Free. D’une part, l’opérateur a déjà recruté plus de 10.5 millions d’abonnés. D’autre part, Free Mobile a déployé un réseau qui couvre plus de 78% de la population en 3G (et un objectif de 60% en 4G à la fin de cette année).

Si ce rachat se concrétise, les abonnés Numericable-SFR auront un vaste réseau mobile 4G (celui de Bouygues) alors que les abonnés Bouygues bénéficieront quant à eux d’un grand réseau fixe (celui de Numericable-SFR).

Mise à jour (09h00) : Suite à la confirmation par Altice de son offre d’acquisition, par sa filiale Numericable-SFR, de la société Bouygues Telecom, Numericable-SFR annonce être entré en négociations exclusives avec Iliad pour la revente d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de cette offre. Cette revente reste subordonnée à la négociation des accords définitifs et à l’acceptation par Bouygues de l’offre d’acquisition portant sur Bouygues Telecom.

Affaire à suivre de très près !