L’UFC-Que Choisir dénonce les méthodes de SFR pour migrer les abonnés sur les offres Powerbox

L’UFC-Que Choisir dénonce les méthodes de SFR pour migrer les abonnés sur les offres Powerbox

 
Ainsi que nous vous le rapportions récemment, SFR a entièrement revu ses offres fixes, en les calquant sur celles de Numéricable. Et cela ne se fait pas à l’avantage des abonnés puisque le tarif mensuel augmente, des frais d’activation de 50 euros sont demandés et un engagement d’un an est instauré. 
 
Pour autant, ces nouvelles offres ne s’adressent qu’aux nouveaux abonnés, si elles s’appliquaient aux anciens abonnés, ces derniers pourraient résilier sans frais. Mais SFR semble avoir trouvé la parade en faisant le forcing, ainsi que le rapporte l’UFC Que Choisir sur son site web. L’association de consommateurs rapporte les méthodes l’opérateur au carré Rouge pour faire migrer les abonnés Neufbox sur les offres Powerbox.
 
Jean Marc explique ainsi qu’un conseiller SFR l’a appelé pour lui faire profiter d’une offre meilleure. L’abonné explique : « Elle m’a dit qu’en tant que fidèle client, je pouvais bénéficier de cette offre gratuitement, alors j’ai dit oui ». Il s’est malheureusement rendu compte trop tard que son abonnement allait finalement augmenter de 10€/mois. Et malgré ses efforts il n’est pas parvenu à se rétracter.
 
L’UFC-Que Choisir rapporte ainsi plusieurs cas, qui se ressemblent à peu prés tous : « Lorsque j’ai validé l’offre sur Internet, j’étais encore en ligne avec la conseillère, se souvient Corinne. J’ai bien vu que le prix était différent, mais elle m’a assuré qu’en tant qu’abonnée mobile, mes mensualités n’augmenteraient que de 1 €. Ce n’est qu’en recevant la confirmation définitive que je me suis rendue compte que la hausse serait en fait de 11 € »
 
Les conseillers de SFR semblent surtout s’adresser à ceux qui payaient leur Neufbox moins cher : « moins de 25 € par mois grâce à une remise Multipacks accordée en tant que clients à la fois fixe et mobile ». L’opérateur applique donc à la lettre la stratégie de Patrick Drahi qui consiste à augmenter les marges sur ses forfaits et stopper les offres qui ne rapportent pas suffisamment.