La fin des frais de roaming en Europe s’éloigne, mais Free fait office de bon élève

La fin des frais de roaming en Europe s’éloigne, mais Free fait office de bon élève

 
Alors que l’Europe avait promis de mettre fin au frais de roaming entre les pays de l’Union au plus tard en 2018, la Commission semble finalement revenir en arrière, sous la pression de opérateurs, rapporte le Figaro. Il faudra donc se contenter d’un plafonnement des tarifs facturés entre les opérateurs (et souvent refacturés au client final). Les tarifs HT maximum sont : 19 centimes la minute pour passer un appel depuis un pays européen vers la France et 5 centimes pour recevoir un appel. Les SMS sont eux facturés 6 centimes et la réception est gratuite. Coup de massue par contre pour la data, facturée au maximum 20 centimes le mégaoctet.
 
Mais même si l’Europe ne devrait pas mettre en place la fin de frais, les opérateurs, en particulier en France, et à l’initiative de Free, ont fortement baissé, voir supprimé, les frais de l’itinérance dans les pays de l’UE. Le Figaro a ainsi comparé ce qui se pratique en matière de roaming chez les opérateurs français. 
 
Le journal rapporte que chez Orange, « les forfaits Origami Play, à partir de 32,99 euros par mois, comprennent une enveloppe de 3 heures de communication en Europe par an et 3 Go de data. Avec Origami Jet, à 69,99 euros par mois, les appels et les SMS passés depuis l’Europe sont en illimités, avec 7 Go de data. »
 
Du coté de Numéricâble-SFR et Bouygues Telecom, les pratiques sont à peu prés les mêmes, seuls les forfaits le plus chers bénéficient du roaming gratuit. « Leurs forfaits les plus chers comprennent les appels, les SMS passés depuis l’Europe et des enveloppes de données généreuses. Mais Numéricâble-SFR limite à 15 jours jour par an et Bouygues Telecom à 35 jours, l’utilisation en illimité du portable en Europe. Les abonnés à des forfaits d’entrée de gamme se voient facturer les appels passés depuis un autre pays européen en sus. »
 
Selon le comparatif du Figaro, c’est donc chez Free que les choses sont les plus simples . "Il a passé des accords commerciaux dans dix-neuf pays, dont le Canada et Israël. Les appels et les SMS sont compris dans son forfait à 19,99 euros (ou 15,99 euros), à hauteur de 35 jours par an et par pays, avec 3 Go de données par mois." explique le journal.
 
« Les accords commerciaux sont plus efficaces que la réglementation européenne pour mettre fin au roaming », a expliqué un concurrent de Free
 
Et il semble que pour Free ce ne soit pas encore fini puisque l’opérateur annonce régulièrement de nouvelles destinations incluses en roaming. Ce fut le cas encore mardi avec l’intégration du Danemark. Vous pouvez retrouver la carte des destinations incluses dans la "Pass destination" de Free Mobile sur cette page 
 
Source : Le Figaro