Pour le patron d’Altice (Numericable-SFR), Free Mobile « a provoqué un Tsunami » en France

Pour le patron d’Altice (Numericable-SFR), Free Mobile « a provoqué un Tsunami » en France

La chaîne parlementaire, LCP, a publié plusieurs extraits de l’audition de Patrick Drahi devant les députés (et dont nous vous faisions l’écho dans cet article). Au cours de cet échange de deux heures, l’homme d’affaires, qui n’est pas parvenu au bout de son rêve américain (renvoyé par Charter), a longuement étalé sa vision du monde et ses impressions sur ses prédécesseurs à la tête d’un « bateau ivre », SFR. Dans la foulée, le patron d’Altice ne s’est pas gêné pour écorcher indirectement « le Tsunami », Free Mobile.

Pour Patrick Drahi, « les Chinois bossent 24h/24 et 7j/7 (…) et les Américains ne prennent que deux semaines de vacances (…) C’est là, le problème », avant de se reprendre face à l’agacement d’une députée. « Mon modèle, ce n’est pas les deux semaines de congés payés, mais par rapport à ceux qui travaillent plus, on avance moins vite : ce sont les lois de la gravitation, si vous le permettez. On pourrait revenir sur les moyens d’améliorer la compétitivité en France ».

« Je refuse de casser les prix et de dépenser pour garder des clients infidèles ». 

Au cours de cet échange, le patron du groupe Altice (maison-mère de Numericable, SFR, Virgin Mobile, Suddenlink, mais aussi de Libération, L’Express,…) a notamment expliqué qu’il refusait de casser les prix : « Depuis 2012, on a voulu cette concurrence sur le mobile en France. Cette concurrence a provoqué un Tsunami. Donc les prix se sont écrasés. (…) Si j’ai perdu des clients sur le mobile au premier semestre, c’est parce que je refuse de casser les prix et de dépenser pour garder des clients infidèles ».

Free Mobile serait « un Tsunami ».

Un pique contre son grand rival Xavier Niel, le fondateur de Free, qui impose « une terrible guerre des prix » d’après LCP. L’homme d’affaires oublie de préciser aux députés que les différentes filiales de son groupe proposent actuellement un forfait illimité avec 3 Go de Data pour 9.99 euros par mois du côté de Virgin Mobile ou un forfait avec 40 Go de data (20Go + Avantage 20Go) pour 25.99 euros par mois en regardant du côté de SFR (même si l’offre est limitée aux 100 000 premiers. Il faut notamment être client Fibre de Numéricable-SFR pour en bénéficier…). A ne plus rien y comprendre…