Fréquences 700 MHz : L’ARCEP indique qu’aucune decision n’est prise

Fréquences 700 MHz : L’ARCEP indique qu’aucune decision n’est prise

Ainsi que nous vous le rapportions ce week end, une information diffusée dans Les Echos douchait les espoirs de Free Mobile de voir l’ARCEP lui réserver un lot de fréquences 700 MHz. "Le régulateur des télécoms, qui vient de finaliser une analyse sur le sujet, conclut à l’impossibilité d’un tel scénario, trop risqué sur le plan juridique" rapportait ainsi le journal économique
 
Pour autant, même si cette option semble abandonnée par l’ARCEP, l’Autorité a réagi sur Twitter en indiquant "Bande 700 : aucune décision n’est prise aujourd’hui et le dialogue avec le Gvt s’engage."
 
 
En effet, comme l’explique le journal les Echos, il existe d’autres solutions pour tenter d’équilibrer les fréquences entre les différents opérateurs : "On peut par exemple imaginer qu’un plafond de fréquences par opérateur puisse être décrété. Les concurrents de Free ont chacun 20MHz en bande basse. Free, lui n’en a que 5. Si demain, on impose un maximum de 25 MHz par opérateur, un seul, Free en l’occurrence, pourrait être candidat pour plus de 5MHz"
 

Free va donc devoir maintenant convaincre le gouvernement et l’ARCEP qu’il est nécessaire de lui garantir un lot de fréquence, même si cela ne passera pas par un lot réservé. Rien, n’est donc encore joué pour l’opérateur, même s’il semble avoir perdu la première manche.