Bilan du lancement du VDSL2 sur l’ensemble des lignes et des gains obtenus

Bilan du lancement du VDSL2 sur l’ensemble des lignes et des gains obtenus

Fin 2013, l’ARCEP permettait aux opérateur de déployer le VDSL2 sur les lignes en distribution directes. Depuis le 27 octobre 2014, une décision de l’ARCEP a élargi le périmètre des lignes sur lesquelles il est possible d’utiliser la technologie VDSL2 aux lignes en distribution indirecte.
Aux opérateurs ensuite de mettre à jour leur réseau (DSLAM) pour offrir cette technologie à leurs abonnés. En la matière, Free fait figure de bon élève puisque la migration du réseau est quasiment terminée, comme l’annonçait récemment Xavier Niel à Univers Freebox. Free a également annoncé ce matin disposer de 700 000 abonnés Très Haut Débit, soit environ 600 000 Freenautes en VDSL2 disposant d’un débit supérieur à 30 Mbits/s 
 
L’ARCEP vient de publier le bilan, pour le 2ème semestre 2014, des gains apportés par le lancement du VDSL 2 sur les lignes en distribution directe et en distribution indirecte. "Le VDSL2 permet d’augmenter très sensiblement les performances sur les lignes en cuivre de faible atténuation. Ainsi, sur une ligne extrêmement courte, il devient possible d’atteindre des débits descendants s’approchant de 100 Mbit/s." rappelle l’ARCEP. Ce débit et même légèrement dépassé par certains Freenautes chanceux.
 
L’Autorité des télécoms n’a pas indiqué où en était le déploiement du VDSL 2 pour chacun des opérateurs, mais a publié la répartition des débits de la boucle locale de cuivre suite à l’introduction du VDSL2 
 
 
L’ARCEP précise que l’utilisation du VDSL2 sur une ligne donnée peut dépendre des arbitrages réalisés par le FAI, en particulier en termes de performance et de stabilité. En effet, suivant les lignes, un passage au VDSL2 peut se traduire par une plus grande instabilité, voire par une légère baisse des performances.

A titre d’illustration, la figure suivante illustre l’évolution des performances observées sur les lignes les plus courtes du dispositif de mesure, ayant migrées en VDSL2 pour l’ensemble des opérateurs.