Xavier Niel, médiateur du Monde entre Bergé et Dreyfus


Gilles Van Kote, actuel directeur par intérim du Monde ne semble pas convenir au trio d’actionnaires Niel, Pigasse et Bergé. En place depuis 2013, Van Kote va être remplacé par l’actuel directeur des rédactions, Jérôme Fenoglio.

Sa candidature arrivée en fanfare le 17 avril serait la conséquence directe d’une mauvaise entente entre l’actuel directeur Van Kote et Pierre Bergé : « Niel et Pigasse voulaient le maintien de Gilles Van Kote, mais Bergé a bloqué : il l’a pris en grippe, il le trouve trop proche de Louis Dreyfus, le président du directoire, qu’il juge lui-même trop proche de Niel et Pigasse, et incapable de s’oppose à lui », a expliqué un proche du dossier aux Echos. Entre Dreyfus et Bergé, la tension est automatiquement montée d’un cran. Pierre Bergé estimait tout simplement que Van Kote n’avait pas la carrure pour un tel poste ; surtout « à deux ans de l’élection présidentielle ». Quant à Jérôme Fenoglio, il devrait être élu le 13 mai.

Xavier Niel jouerait les médiateurs sur cette affaire, contenant les deux parties qui auraient moult autres sujets de discorde. Dreyfus et Bergé auraient encore des différends concernant le refus de ce dernier lors de l’hypothétique rachat de L’Obs. Même sur le choix de l’architecte pour la création du futur quartier général du groupe, ces deux-là auraient trouvé moyen de faire des discussions. Pierre Bergé voulait confier la tâche au Japonais Shigeru Ban, tandis que Dreyfus et les autres avaient choisis le Norvégien Snohetta.
 

Source : PresseNews