Les MVNO condamnés par Free et Sosh à ne pas exister que sur le Web

Les MVNO condamnés par Free et Sosh à ne pas exister que sur le Web

Les MVNO ou opérateurs virtuels sont les marques d’opérateurs mobiles ne disposant pas de leur propre reseau. Ces derniers achètent des minutes, SMS/MMS et de la Data "en gros" pour les revendre à leurs clients.

Si ces derniers, comme Coriolis, se targuent d’avoir, avant Free Mobile, lancé les appels illimités vers tous les opérateurs et les forfaits sans engagement et sans mobiles inclus, l’arrivée de Free Mobile a changé la donne.
 
La concentration dans les télécoms se fait aussi chez ces MVNO qui doivent évoluer pour survivre ou pour ne pas, comme Virgin Mobile, se faire racheter.
 
Pour Caroline Noublanche, vice-présidente offre et marketing chez Doro, fabricant de smartphone et partenaire de Bazile Télécom, "le modèle des MVNO est en train d’évoluer : ceux qui tirent leur épingle du jeu ont une offre bien pensée, pas uniquement fondée sur le prix le plus bas. Ils savent faire valoir leurs spécificités."
 
Parmi ceux qui s’en sortent le mieux, les MVNO qui ont pignon sur rue, les MVNO disposant de noms connus par d’autres marques. A ce titre, on retrouve La Poste Mobile, qui s’appuie sur ses agences (17 000 points de contact dont 10 000 bureaux de poste, 30 000 guichetiers). Les banques ne sont pas en reste avec Credit Mutuel Mobile ou CIC Mobile. Enfin on retrouve une marque de grande distribution : Auchan Télécom.
 
Pour Thierry Zemmour, directeur général de La Poste Mobile, la mutation est inéluctable : "il est de plus en plus difficile pour un MVNO d’exister sur le Web face à des marques comme Free ou Sosh."
 
Source : Mieux Vivre Votre Argent