Nokia et Alcatel Lucent : discussions au sommet de l’Etat

 
Le Président François Hollande reçoit aujourd’hui les dirigeants de Nokia et d’Alcatel Lucent, en vue d’un éventuel rachat par le groupe finlandais de l’entreprise franco-américaine.
Selon les informations du journal Le Parisien, des spéculations sur un éventuel rapprochement ou transaction entre les deux entreprises avaient déjà eu lieu en 2014. 
 
Un des sujets de préoccupation du Président de la République est celui de l’avenir de l’emploi en France, qui serait éventuellement menacé si les deux groupes venaient, par exemple, à fusionner. Rappelons que 8 000 des 53 000 salariés du groupe Alcatel Lucent travaillent dans l’hexagone.
 
Ce rapprochement entre les deux géants des télécoms intervient alors que Nokia, après avoir cédé l’activité téléphonie et tablette à Microsoft en 2013, poursuit sa reconversion dans le développement des infrastructures de réseaux téléphoniques comme la 4G, la LTE et d’autres systèmes de géolocalisation.