Pour Stéphane Richard, “50% des métiers de demain n’existent pas !”

 
Dans une tribune dans le magazine L’Opinion, Stéphane Richard, PDG d’Orange, évoque les défis d’une "3e révolution industrielle".
 
Pour lui, il est temps de "rentrer dans la culture digitale", laquelle "nécessite une double action" :
  • Un accompagnement approprié des salariés aux nouveaux outils et aux nouveaux modes de travail
  • Un effort d’anticipation pour se préparer à tous ces nouveaux métiers
Pour lui, "50 % des métiers de demain n’existent pas"
 
Il estime également qu’il est "de la responsabilité de l’employeur de prendre sa part dans cette révolution digitale" notamment en "favorisant la créativité de ses salariés et en leur permettant de développer des compétences adaptées à l’évolution de leur vie professionnelle".
 
Il souhaite ainsi qu’Orange se positionne en sensibilisant le grand public à travers deux MOOCs déjà réalisés en 2014, le premier pour "décoder le code", le second permettant de "devenir webconseiller".
 
25 000 personnes ont déjà bénéficié de ces MOOCs, donnant lieu à une certification par Orange.