Les investissements télécoms sous les 7 milliards d’euros : “un trou d’air” pour Sébastien Soriano

Les investissements télécoms sous les 7 milliards d’euros : “un trou d’air” pour Sébastien Soriano

Selon le dernier observatoire de l’ARCEP publié la semaine passée, pour la première fois depuis 5 ans, le niveau d’investissement des opérateurs ne dépasse pas la barre des 7 milliards d’euros. En seulement un an, il a même baissé de 300 millions d’euros hors achat de fréquences.

Pour le président de l’ARCEP, Sébastien Soriano, ces chiffres sont à relativiser étant donné que "2012 et 2013 ont été des années exceptionnelles en matière d’investissement."
 
Ces derniers avaient atteint un pic de 7,3 milliards d’euros en un an. Il est tombé en 2014 à 6.9 milliards d’euros. Sébastien Soriano estime de son côté que "ce n’est pas un repli , mais plutôt une pause." Pour lui, cette dernière s’explique par "la consolidation dans le secteur des télécoms" qui aurait provoqué "un trou d’air."
 
Il met ainsi en cause la procédure de fusion entre SFR et Numéricable qui a duré plusieurs mois et freiné les investissements de ces deux opérateurs qui s’apprêtaient à ne former plus qu’un. SFR reste en effet l’opérateur qui a le plus désinvesti en 2014. Ce dernier a reconnu avoir fait baissé ses investissements de plus de 150 millions d’euros dans le réseau l’année passée.
 
Source : Les Echos