Le rachat du fournisseur de pylônes télécoms TDF est finalisé.

Le rachat du fournisseur de pylônes télécoms TDF est finalisé.
 
Cela faisait plusieurs années que TDF était dans une santé financière délicate. Après plusieurs années de négociations avec de nombreux investisseurs, l’entreprise Télédiffusion De France a été rachetée par des fonds d’investissement étrangers : 50 % de l’entreprise a été repris par l’entreprise de gestion d’actifs canadienne Brookfield, les 50 % restants seront partagés entre différents fonds de pension. Le fonds de pension néerlandais APG, le canadien PSP le britannique Arcus. 
 
Pour Olivier Huart, confirmé dans ses fonctions de directeur général du groupe, "des discussions avancées sont en cours avec plusieurs candidats français, également des investisseurs à long terme". Ces derniers pourraient prendre jusqu’à 10 % du capital.
 
La société lourdement endettée était valorisée à hauteur de 3.6 milliards d’euros, bien loin des 4 milliards d’euros attendus pour éponger les 3.8 milliards d’euros de dettes.
 
L’activité télécom de TDF représentait en 2013-2014 27% du chiffre d’affaires contre 32% pour la télévision et 22 % pour la radio. L’entreprise dispose de plus de 10 000 sites en France et en Allemagne. Parmi les défis qui attendent le propriétaire d’infrastructures de diffusion hertzienne, la modernisation des sites avec l’apparition de la 4G, 4G+ chez les opérateurs mobiles et la préparation de l’Ultra HD pour la télévision.
 
Sources : Les Echos, Zdnet, CBNews