Le médiateur interentreprises veut “rétablir une relation de confiance” entre SFR-Numericable et ses fournisseurs

Le médiateur interentreprises veut “rétablir une relation de confiance” entre SFR-Numericable et ses fournisseurs
 
Depuis le rachat de SFR par Numericable, Univers Freebox vous en parlait hier encore, le groupe de Patrick Drahi est rentré dans le groupe des "mauvais payeurs". Il est ainsi question d’un non-règlement de toute facture qui n’aurait pas obtenu une remise de 30 %.
 
L’ampleur est telle que la secrétaire d’Etat au Numérique elle-même s’est saisie du sujet. Selon un proche du dossier, "elle regarde avec attention le dossier des délais de paiement chez Numericable-SFR."
 
Le syndicat de professionnels Syntec Numérique représentant un certain nombre des prestataires de SFR a également saisi le médiateur interentreprises, Pierre Pelouzet. 
 
Ce dernier s’est exprimé dans les colonnes du Figaro. Il explique ainsi sa mission comme "l’équivalent d’une class action pour les entreprises."
 
Son objectif premier sera de remettre autour d’une table l’opérateur télécom et ses fournisseurs et de relancer le dialogue : "un des atouts de la médiation c’est qu’elle n’impose pas de délais. Cela peut-être long. Il faut rétablir une relation de confiance."
 
Pierre Pelouzet a déjà commencé à regarder le dossier qui, selon un proche du dossier, serait déjà "d’une ampleur inattendue."