Raymond James n’exclut pas “un intérêt de la part d’Iliad” pour racheter Base

Raymond James  n’exclut pas “un intérêt de la part d’Iliad” pour racheter Base

La rumeur était sortie en début de mois, KPN souhaiterait se débarrasser de l’opérateur belge Base, lequel n’a pas réussi a atteindre la taille critique pour être rentable. Pour les spécialistes de Raymond James, l’activité de Base "ne contribue plus au cash flow du groupe étant donné que l’Ebitda de Base couvre à peine les capex actuels"

Après un échec des négociations en 2012 où Free (Iliad) s’était déjà porté acquéreur, KPN a mandaté le banquier JPMorgan pour céder son activité. 
 
Le montant de la transaction si elle devait avoir lieu pourrait atteindre 1,1 à 1,5 milliard d’euros selon les prévisions du cabinet d’analyse Raymond James.
 
Les candidats au rachat seraient nombreux : Altice voudrait le marier au câblo-opérateur Coditel, Telenet voudrait s’affranchir de la location du réseau de Mobistar et proposer ses offres mobiles sur son propre réseau. Orange pourrait également faire une offre pour le fusionner avec Mobistar même si son directeur général Gervais Pélissier estimait en début de mois que l’opération ne serait "pas simple à mettre en oeuvre". Liberty Global et les fonds de Private Equity pourraient également plancher sur le dossier. Mais pour Raymond James "nous n’excluons pas un intérêt de la part d’Iliad, qui a exprimé son souhait d’expansion internationale".
 
Source : Agefi