Freebox Mini 4K : Bouygues Télécom profite des premières critiques pour troller Free

Freebox Mini 4K : Bouygues Télécom profite des premières critiques pour troller Free

Bouygues Télécom profite des premières critiques sur l’utilisation de la Freebox Mini 4K pour troller son concurrent. Surfant (de bonne guerre) sur les premiers bugs de la dernière Freebox de Free, Olivier Roussat, PDG de Bouygues Télécom, a diffusé un lien expliquant que la « stabilité » de la Freebox Mini 4K était « encore trop aléatoire ». Il propose donc aux internautes « d’essayer la Miami ».

L’opérateur n’est pas à son premier coup d’essai. « Plus besoin de vouloir la cacher au fond d’un tiroir ! » concluait astucieusement Bouygues Telecom, en réponse à la Freebox mini 4K. Rappelez-vous pendant la keynote de Free du 10 mars, lorsque Xavier Niel évoquait l’aspect compact de sa box : « On a rétréci la Freebox, vous pouvez la cacher dans un tiroir de commode ». L’expression n’est visiblement pas tombée dans l’oreille d’un sourd…

Il faut certainement rappeler à Bouygues Télécom et à son PDG que la télécommande de la Bbox ne fonctionne qu’en infrarouge, les signaux ne traversant pas les cloisons, la cacher dans un tiroir empêcherait son bon fonctionnement. Contrairement à la Freebox Mini 4K qui dispose d’une liaison bluetooth/radio.