Free met totalement fin au système d’ancienneté pour ses abonnés Freebox

Free met totalement fin au système d’ancienneté pour ses abonnés Freebox
 
Depuis le lancement de l’offre haut débit de Free, l’opérateur avait mis en place un système reposant sur l’ancienneté, que ce soit pour les frais de résiliation ou encore le changement de box. Le principe était que plus l’abonné avait d’ancienneté, moins il payait certaines "évolutions" de son abonnement. A contrario, l’abonné récent payait ces mêmes évolutions plus chères.
 
Le premier coup de canif à ce système d’ancienneté a eu lieu en 2011, quand, suite à une plainte de l’UFC-Que Choisir, le Tribunal de grande Instance de Paris a ordonné à Free de cesser certaines de ses pratiques, en particulier la mise en place de frais d’activation à perception différée, qui étaient dégressifs suivant l’ancienneté. Suite à cela Free a repris le principe en vigueur chez les autres opérateurs, avec des frais de résiliation fixe de 50 euros.
 
Mais c’est surtout depuis le lancement de la Freebox mini 4k que les choses ont beaucoup changé. Ainsi que vous le rapportait Univers Freebox, les frais de migration pour passer d’une Freebox à une autre, sont maintenant fixes (49€ ou 0€ suivant la migration + 19€ de frais d’envoi) et non plus dépendants de l’ancienneté comme auparavant.
 
Et Free vient maintenant de mettre fin totalement à ce système d’ancienneté, en faisant évoluer le passage en dégroupage total ou Freebox Only pour les Freenautes non-dégroupés. Jusqu’à présent, lorsqu’un abonné s’était abonné en dégroupage partiel (et donc qu’il continuait à payer son abonnement téléphonique à Orange, soit 18€ par mois) il avait la possibilité de migrer en dégroupage total, pour ne plus payer d’abonnement à Orange, moyennant une participation aux frais de câblage que lui facturait Free. Ceux-ci étaient de 96 euros – 3€/mois d’ancienneté. Désormais, ces frais sont également fixes, de 50€. 
 
Il n’y a donc plus de système d’ancienneté chez Free. Cela arrangera évidement les nouveaux abonnés ou ceux qui déménagent (puisque leur ancienneté était remise à zéro) qui vont payer moins cher ces évolutions, mais ne va pas dans le sens des anciens abonnés. On ne peut donc que regretter que Free n’avantage plus ses abonnés les plus fidèles.