Free Mobile a encore fortement recruté au 4ème trimestre et dépasse les 10 millions d’abonnés

Free Mobile a encore fortement recruté au 4ème trimestre et dépasse les 10 millions d’abonnés

 
Iliad a publié ce matin ses chiffres concernant le mobile. Et il s’agit encore d’un bon trimestre pour Free Mobile puisque celui-ci a recruté 530 000 nouveaux abonnés sur le 4ème trimestre 2014, et plus de 2 millions sur l’année 2014. Au 31 décembre 2014, Free Mobile comptait 10 105 000 abonnés. Cela représente une part de marché dans le mobile de 15%. Soit le niveau de son objectif initial à long terme moins de trois ans après son lancement. Le chiffre d’affaires des activités mobiles a progressé de 28% sur l’exercice 2014 pour dépasser 1,6 milliard d’euros.
 
 
Iliad explique qu’il a profité pleinement :
 
– De l’enrichissement de ses offres (une dizaine de nouvelles destinations bénéficiant du roaming inclus dans le Forfait Free) 

– De sa capacité d’innovation (déploiement et succès de ses offres d’étalement de paiement et de location de terminaux lancées en décembre 2013

– Du lancement des premières bornes de souscription d’abonnements et de distribution automatique de cartes SIM)
 
Free Mobile annonce également que son offre de location de mobile « est un succès » et qu’il a amélioré le mix d’abonnés dans les recrutements. En décembre 2013, Free Mobile a facilité l’accès aux terminaux haut de gamme en proposant notamment des offres de location et d’étalement des paiements. L’offre de location (représentant près de 50% du chiffre d’affaires lié aux terminaux) ainsi que les ventes de terminaux sur le dernier trimestre (effet iPhone 6) ont permis au Groupe d’augmenter fortement son chiffre d’affaires lié aux ventes de terminaux mobiles et d’améliorer le mix d’abonnés dans ses recrutements en 2014, et ce même si les recrutements sur l’offre à 2 euros restent majoritaires.
 
Déploiement du réseau mobile
 
Free Mobile indique qu’il bénéfice d’une meilleure couverture mobile partiellement absorbée par la fin de l’asymétrie et l’enrichissement des offres commerciales. L’extension de la couverture du réseau mobile de l’opérateur au cours de l’année, a permis à ce dernier d’augmenter le volume de trafic acheminé en propre. Cet effet positif a toutefois été partiellement absorbé par la fin de l’asymétrie des terminaisons d’appels et l’enrichissement des offres détaillées précédemment et notamment les offres incluant le roaming en Europe.
 

 Voir aussi : recrutements Freebox au 4ème trimestre 2014