Itinérance : Xavier Niel accuse Orange de « plafonner » les débits

Itinérance : Xavier Niel accuse Orange de « plafonner » les débits

Après la keynote, Xavier Niel a répondu aux questions de François Sorel et Jérôme Colombain sur 01Net TV. Une interview dans laquelle le fondateur de Free revient longuement sur le lancement de la nouvelle Freebox Mini 4K, la première box à intégrer Android TV, le système d’exploitation spécialement adapté aux téléviseurs qui succède à Google TV.

Contrairement à la Bbox Miami, il ne s’agit pas uniquement d’un nouveau décodeur TV, mais également d’un nouveau modem. Ce dernier est appelé « Freebox Server mini 4K ». Le boitier TV est quant à lui appelé « Freebox Player mini 4K ». Un Player Mini de la taille d’un disque dur externe, qui peut se cacher facilement dans n’importe quel endroit.

Le Server mini 4K et les Freebox Player mini 4K peuvent être reliés entre eux soit par Ethernet, soit par WiFi. Free reprend ainsi le principe des premières Freebox V5. Avantage, les antennes WiFi des deux nouvelles Freebox se trouvent à l’intérieur, contrairement aux premières versions de Freebox V5 (Découvrez notre dossier spécial Freebox Mini 4K).

Le patron de Free évoque également le nouveau partenariat avec Google (les deux acteurs ont travaillé pendant 12 mois sur ce projet), la montée de NetFlix, le futur lancement de la Freebox V7 qu’il « espère avant la fin de l’année », et bien d’autres sujets (fibre optique, Free Mobile…).

Live Spécial – Replay du 01Live spécial Free avec Xavier Niel.

Plus de 500 000 Freenautes en Très Haut Débit (Fibre, VDSL2)

Durant l’interview, Xavier Niel annonce que plus de 500 000 Freenautes profitent du Très Haut Débit (plus de 30 Mbit/s en VDSL2 ou jusqu’à 1Gb/s en FTTH).

Itinérance Free/Orange : « prenez votre téléphone, appelez Stéphane Richard  ! »

Concernant le contrat d’itinérance Free/Orange, Xavier Niel indique « qu’Orange nous vend un service à prix abusif sur lequel on a pas toujours une qualité parfaite parce qu’on a des tuyaux limités par antenne. Il y a des limitations en terme de débit de la part d’Orange. Ce n’est pas nous qui limitons le débit, c’est Orange qui nous dit au-dessus d’un certain volume sur des régions, je ne vous en vends pas plus, notamment à Paris, à certains endroits. C’est pour cela qu’on déploie notre réseau le plus vite possible, conformément à l’esprit qui nous animait dès le départ ».

Source : 01Net