Google empiète sur le marché des opérateurs

Google a un objectif : connecter l’univers. Que ce soit par des satellites, la fibre optique, les drones, les smartphones ou par d’autres systèmes, Google met tout en œuvre pour rassembler les internautes.

Google veut avoir des utilisateurs toujours plus nombreux, pour augmenter son chiffre d’affaires, comme le rapporte l’Usine digitale. Pour cette raison, la société investit, se développe et prend sa place dans différents domaines. Elle souhaite se construire par rapport aux besoins et non en fonction des produits.
 
La société devrait devenir opérateur mobile virtuel aux Etats-Unis sur les réseaux des opérateurs T-Mobile et Sprint. Par ailleurs, Google couvre 77 % du marché avec Android, en s’installant jusque dans l’automobile. Avec ce système, la société se retrouve sur les smartphones, les tablettes Nexus et Ara, un mobile open source et modulaire. L’objectif pour eux est de montrer la voie et pas d’être leader. 
 
Il existe également Google Fiber. La société a pris notamment la décision d’installer la fibre optique aux États-Unis. Leur but est de proposer internet en très haut débit à une population dans l’attente. Une douzaine de villes font partie du programme aux Etats-Unis. Mais celui-ci s’est étendu en Ouganda et en République Démocratique du Congo. En Afrique, il y a une mise à disposition du réseau aux opérateurs. En 2013, Google contrôlait 160 000 kilomètres de fibre dans le monde. Désormais, la société investit également dans les câbles sous-marins. 
 
Google s’est tourné aussi vers le lâché de ballons stratosphériques, afin de couvrir les zones de la planète qui sont inaccessibles à Internet. Ceci permet de louer ses services aux opérateurs du monde entier. Dans la même idée, des centaines de microsatellites ont été lancés pour couvrir les zones désertes. Ceci pousse la société à investir dans la recherche, le développement et la fabrication des constellations de satellites. Leurs propres satellites ont également un intérêt, puisqu’ils permettent la cartographie, principale activité de Google avec Maps, Earth, Waze et Android auto. 
 
En définitif, Google veut pouvoir voir des échanges de contenu de plus en plus lourd. Mais la société souhaite également acheter des entreprises, tenter des projets fous, pas toujours réussis et pouvoir les recommencer. En parallèle, Google collabore avec le secteur des télécoms, le centre national d’études spatiales en France et les équipes de recherche d’Orange.