FTTH : Les collectivités ne souhaitent pas financer la reconversion du réseau cuivre

FTTH : Les collectivités ne souhaitent pas financer la reconversion du réseau cuivre

Dans un communiqué, Yves Rome, le président de l’AVICCA, l’association des villes des collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel se félicite "de la réaffirmation par l’État de la nécessité de remplacer le réseau historique en cuivre par des réseaux de fibre optique, et de la reconnaissance que des mesures complémentaires doivent être prises en ce sens."

 Suite à la remise du rapport Champsaur prévoyant la création d’un statut de zone fibrée qui "doit déclencher notamment deux mesures d’accélération de la transition. D’une part le tarif du cuivre doit augmenter, d’autre part des aides au raccordement des usagers doivent être apportées."
 
L’AVICCA souhaite faire pression pour que "ce statut soit créé sans attendre." Pour l’association des collectivités ces mesures préconisées dans le rapport Champsaur peuvent être intégrées dans la Loi Macron actuellement à l’étude au Sénat.
 
L’AVICCA demande également que "l’État et les collectivités n’aient pas à financer les opérations concernant le réseau cuivre, mais uniquement la pose de fibres optiques. Les coûts de réaménagement du réseau cuivre peuvent être supportés par les opérateurs utilisateurs."