L’offre d’Altice de racheter les 20% de Vivendi dans SFR-Numericable sera examinée le 27 février prochain

L’offre d’Altice de racheter les 20% de Vivendi dans SFR-Numericable sera examinée le 27 février prochain

Univers Freebox vous en parlait hier, Altice, maison-mère de Numericable, ayant racheté récemment SFR à Vivendi souhaite devenir le seul maître à bord. Lors du rachat qui s’est finalisé il y a quelques mois, Vivendi avait conservé une participation de 20 % dans la nouvelle entité SFR-Numericable.

Patrick Drahi souhaite désormais faire sortir Vivendi du capital de SFR-Numericable et a mis 3.9 milliards d’euros sur la table, soit l’équivalent de 40 € l’action, pour récupérer les 20 % restants.
 
A la suite de cette annonce Vivendi a annoncé dans un communiqué que "le conseil de surveillance, lors de sa réunion du 27 février, décidera des suites à y donner."
 
Les cabinets d’analyses n’ont pas tardé à commenter la décision conduisant Numericable à grimper de 4,46 % à 51,53 € l’action, bien plus que les 40 € l’action proposé par Altice.
 
Pour les analystes d’ING, "nous ne sommes pas surpris par le fait qu’Altice souhaite racheter la participation de Vivendi, mais nous sommes surpris par le timing", cette dernière intervenant à peine 3 mois après le rachat officiellement validé de SFR par Numéricable.
 
Pour les analystes d’Exane BNP Paribas, "l’accord est probablement la première étape d’une discussion entre les deux groupes sur la valeur réelle des titres Numericable et les conditions de sortie". Ces derniers estiment qu’Altice devrait sortir 5 milliards d’euros pour s’offrir les 20 % de Vivendi. Pour eux "la seule raison pour laquelle Vivendi pourrait accepter une telle offre serait parce qu’ils ont besoin de cash tout de suite".
 
Pour les analystes de Jefferies en revanche, racheter les 20 % de Vivendi dans SFR-Numericable serait un bon point pour se préparer au rachat de Bouygues Télécom "du point de vue d’Altice, cette offre pourrait être interprétée comme une façon d’organiser ses finances pour se préparer à une offre sur Bouygues Telecom".
 
Selon l’offre déposée à Vivendi les 3.9 milliards d’euros proposés seraient financés pour moitié par SFR-Numericable directement et pour l’autre moitié par Altice France avec un paiement au plus tard le 07 avril 2016.
 
Source : AFP